Les verres opaques colorés

Les verres opaques colorés : Verre noir et verre blanc

Le verre gris est obtenu à partir d’un verre flotté (verre de base) avec un ajout d’oxydes métalliques à base de Nickel lors de la trempe.
Ce qui fait que le verre est directement teinté dans la masse. La teinte est homogène sur toute la surface du verre. Les tranches polies sont très foncés proches du noir.

Les verres teintés dans la masse parfois confondus avec des verres colorés feuilletés

Comparaison entre un verre gris et une verre gris satiné mate acide

Le verre gris et les verres bronze

Le verre gris est obtenu à partir d’un verre flotté (verre de base) avec un ajout d’oxydes métalliques à base de Nickel lors de la trempe.
Ce qui fait que le verre est directement teinté dans la masse. La teinte est homogène sur toute la surface du verre. Les tranches polies sont très foncés proches du noir.

Le verre gris satiné et bronze satiné

C’est un verre gris teinté dans la masse qui est par la suite dépoli à l’acide.
Verre imprimé
L’impression se fait sur le verre. Ce n’est pas un film imprimé qui est collé par la suite sur le verre ou une feuiile imprimée insérée entre 2 verres. Un verre de type FLOAT trempé dont une face est imprimée en utilisant des encres céramiques. N’importe quel motif peut être directement imprimés.
Le face imprimée est également résistante aux rayures.

Les verres translucides souvent confondu avec les verres opaques

Verre (translucide) dépoli à l’acide

Ce verre aux multiples aspects est qualifié de translucide par certains et d’autres lui confèrent un aspect de mate ou satiné.
Souvent et malencontreusement confondu à du verre opaque (par définition, ce qui est opaque ne laisse absolument pas passer la lumière !), le verre dépoli à l’acide a des propriétés translucides. C’est à-dire qu’il diffuse une grande partie de la lumière mais ne permet pas de distinguer les formes à travers. Les objets sont complètement flous, les couleurs sont altérées voire confondues.

Son aspect est obtenu par un traitement à l’acide fluorhydrique sur l’une des faces.
Le verre dépoli à l’acide a de nombreux avantages par rapport à un verre sablé : Sa finition est remarquablement lisse et homogène. Il est plus facile à nettoyer que du verre sablé qui est plus rugueux au touché. Le verre dépoli est très doux et a également un effet satiné, raison pour laquelle certains le nomment verre satiné.
L’inconvénient est que le coût peut devenir élevé dans le cas d’un dépolissage partiel afin d'obtenir une verre décoratif. Il est plus intéressant de traiter un verre par sablage.

Verre extra clair dépoli à l’acide

Le verre est plus lumineux, plus blanc à la lumière. Il est à la limite d'une verre opaque. La brillance est ancrée en profondeur. Les tranches sont également plus blanches.

Les verre sablés souvent confondus avec les verres dépolis

 

Le verre sablé

Le verre clair (FLOAT) est traité par un dépolissage avec la projection d'un abrasif (généralement du sable) sur la surface totale ou partielle du verre. On obtient du verre un aspect satiné aux propriétés translucide (qui diffuse la lumière sans que l’on puisse voir distinctement à travers). Le verre est légèrement granuleux au touché.
Le sablage partiel permet de créer des motifs, un lettrage sans limite. On utilise un gabarit qui sert de modèle (sablé sur n verre clair) ou de négatif (par transparence sur un verre sablé).

Le sablage partiel

Le sablage partiel permet de "graver" un motif (artistique, géométrique), un lettrage, un logo. On utilise un gabarit qui sert de modèle que l'on peut inverser.

    • Un motif sablé sur un verre clair.
    • Un motif transparent sur un verre sablé.

Les verres clairs ou transparents

Comparaison entre la tranche verdatre d un verre clair et la tranche bleue d un verre extra clair

Le verre clair

Ce verre est de type FLOAT ou verre flotté.
C’est le verre transparent qui sert de base pour être ensuite façonné sous différents aspects (extra clair, dépoli, teinté, sablé,...).
L’origine de son nom vient de son procédé de fabrication. À la sortie du four le verre flotte littéralement sur de l’étain pour obtenir une surface égale parfaitement lisse. Il est facilement reconnaissable par ses tranches vertes dues à la présence d'oxyde de fer car la couleur d’origine du verre est bien le vert. Ce verre est disponible en 2, 3, 4, 5, 6, 8, 10, 12, 15 et 19 mm.

Le verre extra clair

Conçu à partir du verre flotté on soustrait dragstiquement sa teneur en oxyde de fer, responsable de l'aspect verdâtre du verre. Sa couleur matériellement neutre renforce la transmission lumineuse. Le verre« disparaît » au profit de sa transparence plus élevée que le verre clair. Ses tranches sont bleutées. Grâce à ses propriétés esthétiques et son rendu parfait pour les couleurs, ce type de verre est de plus en plus utilisé pour l’élaboration de cloisons, de gardes-corps, de parois de douche (en version dépoli) et de portes en verre épurée absolument transparente appréciées pour leurs chants. Ce verre n'est pas anti reflet.